pixel facebook Le Besoin de Succion Physiologique - Muslim Parents Academy

Le Besoin de Succion Physiologique

Par Mika et Mina | Blog

Mar 30
besoin de succion

Un besoin naturel

Le bébé exprime naturellement le besoin de téter ou de sucer. On appelle ce besoin le besoin de succion physiologique. Il commence dans le ventre de la mère ou l’on pourra parfois capturer à l’échographie « THE » photo souvenir de son cher petit en train de téter son pouce ou sa main. Ce réflexe se perpétue parfois au delà de l’accouchement.

Les 2 types de succion

Les bébés sont amenés à exprimer un besoin de succion pour  2 types de raisons différentes :

  1. Un besoin de succion nutritive.  L’enfant va donc réclamer à être alimenté ( par le sein, le biberon ou alternativement les 2 selon les habitudes mises en place)
  2. Un besoin de succion à vide ou non nutritive. L’enfant va exprimer le besoin de sucer pour se calmer, apaiser une tension ou une angoisse ( son pouce, ses doigts, une tétine, un objet ou un doudou…).

Eh oui, mettons nous à la place de ces pauvres petits choux tout innocents. Ils viennent de  passer neuf mois bien au chaud en communion avec leur maman et alimentés en permanence par un cordon ombilicale. Ils se retrouvent tout à coup, incompréhensiblement dans le monde extérieur, un hostile et inconnu. Le manque d’ocytocine se fait alors vite ressentir …

Dans le ventre de maman

Le besoin de succion physiologique commence dès le ventre de maman. In utero, les réflexes de succion et de stimulation buccale de l’enfant apparaissent vers 8 semaines. À 10 semaines apparaît le réflexe de déglutition et à 12 semaines l’enfant va développer une succion dite « efficace ».

La capacité de succion se présente aux alentour de 16 semaines.

Pas de panique, ces mécanismes dépendent du tronc cérébral et montrent une maturation normale du bébé. C’est en effet un signe du bon développement psycho-moteur de l’enfant.

Il faut savoir qu’à cet âge la sensibilité de la bouche est plus importante que celle des mains.

Le besoin de succion chez le nourrisson

Bébé s’excite, s’agite, pleure, tourne la tête en ouvrant la bouche. Il cherche ses doigts, attrape les objets qui lui tombent sous la main, le porte à sa bouche et semble s’apaiser, c’est peut être que le besoin de sucer à vide se fait ressentir.

Les enfants expriment plus ou moins différemment ce besoin de succion à vide. Environ 80% des nouveaux nés vont sucer leur pouce, 40% continuent au delà de 2 ans et 10% le font jusqu’à 5 ans.

Ceux allaités au sein ont un rapport plus important au corps de leur mère. En règle général, ils ressentent moins le besoin d’avoir recourt au pouce, à la tétine ou autre objet de succion pour se rassurer. De même, plus les tétés seront espacées et courtes, plus l’enfant sera sujet au besoin de succion. On observe que les enfants qui tètent toutes les 2 heures sucent généralement moins souvent leur pouce que ceux allaités toutes les 4 heures.

D’ailleurs, l’anthropologue Margaret Mead montrait quant à elle que les enfants dans les peuplades primitives ne suçaient pas leur pouce. Ils étaient effectivement mis immédiatement au sein lorsqu’ils criaient.

Le célèbre pédiatre Benjamin Mc Lane Spock a montré que ce besoin reste physiologique durant les 6 premiers mois de l’enfant. Au delà, celui-ci n’est plus instinctif à proprement parler et deviendra plus particulièrement un simple plaisir, ou un refuge face au stress comme le fumeur qui se précipite sur sa cigarette en cas d’anxiété.

Par ailleurs , selon une étude réalisé 1971 par Kravitz et Boehm grâce au test d’apgar, ce besoin de succion physiologique est en rapport avec la maturation du système nerveux central. Cette étude mettait en évidence le fait que la succion apparaissait plus tardivement chez les enfants touchés d’infirmité cérébrale et les trisomiques 21.

Pour conclure

Le besoin de succion est donc un mécanisme tout à fait normal et naturel dont il faut bien évidemment tenir compte pour le bien être de nos enfants. Il est toutefois important de leur assurer le réconfort et la proximité nécessaires afin d’éviter au mieux possible que la succion perdure à des âges plus avancés, pouvant entraîner certains inconvénients non négligeables.

Pour en savoir plus sur ces inconvénients tu peux maintenant lire notre article sur : Les 10 points négatifs de la tétine

 

N’oublie pas de commenter et de partager cet article pour permettre à d’autres parents d’en savoir plus sur le besoin de succion physiologique des bébés.

 

Barak Allahu fik !

 

Partager l'article !
error
error

Cet article t'as plu ? Partage le à tes amis :)