pixel facebook La Aqiqa c'est quoi ? - Muslim Parents Academy

La Aqiqa c’est quoi ?

Par Mika et Mina | Blog

Oct 19

Tu viens d’avoir un enfant ? ma shaa Allah…🥰️

Ou alors tu t’apprêtes à en avoir un ?

Tu as entendu parler de la aqiqa et tu souhaites en savoir plus ?

Ou tu sais que tu dois la faire mais tu ne sais pas comment ?

Génial, tu es au bon endroit.

Dans cet article je vais t’expliquer en quoi elle consiste, pourquoi elle est importante et comment la réaliser.

Mais avant :

tu n’es pas encore inscrit(e) au défi parentalité ? Le défi parentalité c’est une formation offerte de 13 vidéos courtes et amusantes (plus des ressources pdf) pour t’aider à devenir un parent positif et nourrir la foi de ton enfant. Rejoins directement les 5000 parents qui participent déjà à l’aventure 👇

Inscription

Revenons à nos « moutons » 😁

La Aqiqa qu’est ce que c’est ?

La naissance d’un enfant dans un foyer musulman est un évènement exceptionnel et inoubliable. Allah nous a accordé un bien immense avec l’arrivée tant attendue de ce petit être.

Ainsi, il est de coutume de remercier notre Seigneur en sacrifiant une bête. C’est le rituel de la Aqiqa.

Notre noble Prophète ﷺ a ainsi instauré la tradition de la Aqiqa qui consiste à réaliser un sacrifice en l’honneur de l’enfant.

La Aqiqa est donc une Sunnah à suivre pour chaque musulman. Et même si elle n’est pas obligatoire, elle reste vivement recommandée.

L’imam Malik a dit dans al Mudawwanah :

« Pratiquer la ‘aqiqah est recommandée et les musulmans n’ont cessé de la pratiquer. Elle n’est pas obligatoire et n’est pas une sunnah appuyée. Mais il est recommandé de la pratiquer. »

Il est important de le rappeler, car l’époque et la société dans lesquelles nous vivons nous incitent malheureusement à délaisser nombre des traditions prophétiques.

Celles-ci sont pourtant une preuve d’amour et d’obéissance envers notre Créateur et nous permettent de nous rapprocher de Lui.

Allah ta’alaa dit dans Son livre sacré (traduction des sens) :

« Dis : Si vous aimez vraiment Allâh, suivez-moi, Allâh vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allâh est Pardonneur et Miséricordieux. » [Sourate 3, verset 31]

On rapporte ainsi du Prophète ﷺ ces recommandations :

« Il est du droit de chaque nouveau-né d’avoir une ‘Aqiqah en son septième jour où on sacrifie pour lui, lui rase la tête et lui donne un nom. » [Rapporté par al Tirmidhi et an Nasa’i]

>>> à lire : 10 conseils d’éducation tirés de la sunnah …

Quand réaliser la Aqiqa ?

Il est préconisé de réaliser ce sacrifice au 7ème, 14ème ou 21ème jour de vie de votre enfant, mais il n’y a pas de mal à le faire plus tard (certains le font pour leurs enfants des années après leur naissance).

Que faut-il sacrifier ?

Lors de la naissance d’un petit garçon,

la sunnah nous indique de sacrifier deux moutons plutôt qu’un.

« On sacrifie deux moutons pour le garçon et un pour la fille et il n’y a pas de mal à ce qu’ils soient mâles ou femelles » [Hadith jugé authentique par At-Tirmidhi]

Il est possible de sacrifier des caprins, des bovins et des camélidés mais il est préférable de privilégier les ovins.

Idéalement, les deux moutons auront environ le même âge.

Toutefois, selon l’école malikite, il n’y a pas de mal à ne sacrifier qu’un seul animal. En effet, il est rapporté selon Ibn ‘Abbas :

« Le messager d’Allah ﷺ a fait la ‘aqiqah de al Hassan et al Hussayn d’un bélier pour chacun d’eux. » [Rapporté par Abu Dawud et an Nasa’iy]

Dans al Muwatta, l’imam Malik (rahimahullah) a rapporté selon Nafi’ :

« Chaque fois qu’une de ses épouses demandait à Abdullah ibn ‘Umar à faire une ‘aqiqah, il ne refusait pas. Il sacrifiait pour le nouveau-né une brebis, qu’il soit garçon ou fille » [Al Muwatta, chapitre de la ‘aqiqah]

Il y rapporte de même :

« Selon Hisham Ibn ‘Urwah, son père ‘Urwah ibn Zubayr faisait la ‘aqiqah de ses enfants d’une brebis pour les garçons comme pour les filles » [Al Muwatta, chapitre de la ‘aqiqah]

Concernant la fille,

un seul mouton suffit. Comme précédemment cité, on rapporte que le Messager d’Allah ﷺ a dit concernant la Aqiqa :

« On sacrifie deux moutons pour le garçon et un pour la fille et il n’y a pas de mal à ce qu’ils soient mâles ou femelles » [Hadith jugé authentique par At-Tirmidhi]

La sagesse de la Aqiqa

Ce sacrifice est un acte de piété que les parents font en faveur de leur enfant, comme lorsqu’ils invoquent pour lui ou qu’ils l’emmènent dans des lieux de culte.

L’enfant bénéficie grandement de ces actes d’adoration et c’est notre but en tant que parent de chercher la satisfaction et l’agrément d’Allah pour nos enfants.

Ainsi, la Aqiqa permet à l’enfant musulman de débuter sa vie ici bas de la meilleure des manières.

>>> à lire : les 8 leçons fodamentales de Luqman qu’il faut enseigner à ses enfants …

Peut-on déléguer le sacrifice de la Aqiqa ?

Les érudits et savants musulmans sont unanimes, il n’y a pas de mal, pour celui qui éprouve des difficultés, à ce qu’il délègue son sacrifice à une tierce personne.

Cheikh Ibn Al Uthaymin dit à ce propos :

« il n’y a pas de mal à ce qu’une personne sacrifie pour une autre. Il est préférable que celui qui sacrifie prononce le nom de la personne l’ayant mandaté, mais si ce n’est pas le cas, alors aucune contrainte.»

Il est donc possible de mandater quelqu’un pour réaliser un sacrifice même si celui-ci est réalisé dans un pays étranger.

Si toi aussi tu souhaites réaliser une Aqiqa

je te recommande vivement l’association Kebchi .

Celle-ci réalise les Aqiqa pour les musulmans d’Europe et distribue la viande dans des villages en Afrique.

De plus, les Aqiqa sont filmées et envoyées aux parents afin qu’ils suivent chaque étape du rituel : du sacrifice à la distribution aux plus démunis.

C’est un moyen simple et rapide d’accomplir ce rituel. Tu trouveras plus d’informations sur cette association ici.

Fi amanillah,

Mika

Partager l'article !
error

Cet article t'as plu ? Partage le à tes amis :)