pixel facebook L'enfant et le jeûne | Ramadan - Muslim Parents Academy

L’enfant et le jeûne | Ramadan

Par Mika et Mina | Blog

Mai 07
L'enfant et le jeûne Ramadan

À quel âge et comment l’enfant doit il aborder le jeûne du Ramadan ?

Qu’est ce qu’on les aime nos enfants ! 😍

On les aime tellement qu’on aimerait qu’ils soient toujours heureux, qu’ils ne soient jamais frustrés, ne connaissent pas la souffrance et se sentent toujours bien.

Mais al hamdulillah, Allah nous a donné l’Islam pour nous enseigner la Sagesse.

Et nous savons que la finalité de la vie ne se situe pas dans cette dounya. Mieux que le bien ici bas, ce que nous souhaitons avant tout à nos petits amours c’est la félicitée dans l’au delà.

Notre Seigneur nous dit :

« 155. Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants… » 

(Sourate 2, Al Baqarah, La vache)

Eh oui, les meilleures choses se méritent !

Tiens, tweet moi donc cette magnifique phrase pour le rappeler à tes contacts qui l’ont peut être oublié :

Les meilleures choses dans la vie sont celles qui se méritent ! Cliquez pour tweeter

Le mois de Ramadan arrive donc à grands pas, et nous l’attendons tel un ami chaleureux, tel un ami généreux nous comblant à chaque fois de ses innombrables bienfaits, et duquel nous éprouvons l’immense manque les 11 mois restant de l’année.

Mais voilà que certaines questions s’invitent alors à nos esprits.

Nos petits chouchous là, ils grandissent vite hein?! Mais il va bien falloir qu’ils s’y mettent un jour eux aussi ! Vrai ou pas ?!

  1. Alors à partir de quel âge peuvent ils commencer à le faire ?
  2. À quel âge sont ils obligés de le faire ?
  3. Et comment aborder l’entrée en matière ?

Nous allons tenter de répondre à ces questions bi’idhnillahu ta’ala 😉

Mais avant, il nous faut d’abord traiter un point très important …

Empêcher son enfant de jeûner par compassion

Ibn ‘Umar, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète (sws) a dit :

« L’homme est responsable de sa famille et il sera interrogé sur cette responsabilité. »

(al-Bukhârî, Muslim)

Certains parents emplis d’amour et de compassion à l’égard de leur tendre et douces progénitures tendent à repousser inlassablement l’échéance, de peur les voir se défraîchir, se déshydrater, s’affaiblir et se tordre de douleurs en demandant d’une voix fébrile et tremblante, à intervalles réguliers :

« Maman (ou papa d’ailleurs)…c’est bientôt l’heure ? »

Alors ils disent :

« Mais il est encore petit meskine. C’est pas grave si il le fait pas cette année…il le fera l’année prochaine in sha Allah… »

En réalité cette approche constitue une erreur religieuse et pédagogique assez conséquente.

  • D’une part car elle reflète une image négative de ce mois béni. Le mois de Ramadan est ressenti comme empreint de difficulté et de souffrance. Cette approche, inconsciente induit malheureusement un risque que l’enfant répugne cette pratique qui lui est communiquée comme « fastidieuse » en grandissant.
  • D’autre part, elle communique à l’enfant la non gravité à négliger et délaisser ce pilier de l’islam. Elle tend à amenuiser l’importance du culte et de sa pratique.

Je tiens donc à rappeler 3 choses.

  • Si Allah nous l’a prescrit et que le prophète (sws) l’a recommandée à partir d’un certain âge c’est que c’est non seulement faisable mais aussi bénéfique.

N’oublie pas :

« 286. Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité […] »

(Sourate 2, Al Baqarah, La vache)

  • Il est important d’enseigner très tôt les bonnes pratiques, les bonnes œuvres, les vertus et les bienfaits de notre religion à nos enfants.
  • Ne penses-tu pas qu’un enfant qui réussit une tâche « difficile » sera fier de lui même? Qu’il augmentera en confiance et en estime de soi ?

Ok mais alors, à quel âge le jeûne est il obligatoire pour l’enfant ?

« Le qalam est levé pour trois personnes : celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille, le jeune enfant jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté et le fou jusqu’à ce qu’il recouvre la raison. »

(rapporté par Abou Daoud)

Tu l’auras compris.

C’est sur la base de ce hadith que les savants s’accordent. Allah ne tient pas compte des pêchés ou des manquement commis par l’enfant avant qu’il n’atteigne la puberté. Le jeûne de Ramadan devient donc obligatoire pour le musulman à compter de son entrée dans celle-ci.

Rappelons tout de même qu’il existe des situations exceptionnelles qui permettent d’en être dispensé. (Pour en savoir plus …)

Les signes de la puberté

Le jeûne est donc obligatoire à l’apparition d’un ou de plusieurs de ces signes :

  • Apparition de poils pubiens
  • Désirs et rêves érotiques
  • Éjaculation et liquide séminal
  • Menstrues

En cas d’absence des signes de puberté

Dans les cas ou les signes de puberté ne sont pas encore apparus, l’âge légal de l’obligation de jeûner a été fixé à 15 ans.

Cet âge a été fixé en vertu de l’histoire de ‘Abdallah Ibn ‘Omar (ra). En effet, avant l’âge de ses 15 ans, il fût renvoyé par le prophète (sws) de toutes les batailles auxquelles il désirait ardemment participer.

Le prophète (sws) n’accepta qu’il combatte qu’à l’âge de 15 ans, ainsi que d’autres garçons du même âge.

En cas d’apparition trop précoce de ces signes

Le Cheikh Docteur Mohammed Najah recommande, lorsque les signes de puberté apparaissent à un âge précoce, de concilier l’obligation de jeûner avec l’état physique de l’enfant.

Ainsi, si l’enfant est encore très jeune et peu robuste à l’apparition de ces signes, il vaut mieux éviter de mettre son état de santé en péril et repousser le jeûne vers un âge plus tardif.

Le jeûne chez les enfants impubères

À partir de quand l’enfant doit il commencer à se familiariser avec le jeûne ?

« Ordonnez à vos enfants de faire la prière à partir de sept ans, corrigez-les à partir de dix ans s’ils la négligent et séparez les lits des filles et des garçons. » 

(Ahmed, Abou Daoud)

L’enfant impubère n’est pas dans l’obligation de jeûner. C’est une sunna pour lui dont il tirera les récompense s’il la pratique et dont il ne sera pas blâmé s’il ne l’accomplit pas.

Cela dit, certains savants recommandent l’âge de 7 ans et d’autres privilégient l’âge de 10 ans. À partir de cette fourchette, il est intéressant d’inviter l’enfant à jeûner pour qu’il s’habitue et se familiarise progressivement.

Il va de soi que cette invitation doit se faire avec douceur et bienveillance. L’enfant est jeune et il est plutôt habitué à entendre ses parents lui dire de venir à table et finir son assiette !

Alors comment s’y prendre ?

Ne pas brusquer l’enfant et ne pas le forcer d’emblée à jeûner le mois complet sont les mots d’ordre.

Tu peux déjà lui demander de jeûner une partie de la journée. Puis au fur et à mesure, le solliciter à jeûner un jour complet tous les 3 jours, puis tous les 2 jours.

Il est important de provoquer l’émulation. Qu’il sente que ce mois est un mois de joie et de gaieté pour que cela lui procure l’envie lui aussi de participer à cet élan collectif, et lui donne l’envie d’accompagner les autres membres de la famille et de la communauté.

Encourage le et félicite ses efforts en lui rappelant la satisfaction d’Allah, les bénéfices qu’il en tirera et la récompense divine qui l’attend. Ceci afin qu’il ne tombe pas dans le travers du jeûne pour plaire et satisfaire les gens au lieu du Seigneur.

De même, tu peux le récompenser par de petits cadeaux.  Mais attention, l’enfant ne doit pas jeûner parce qu’il sait qu’il aura des cadeaux. Ceux-ci doivent être une surprise et non un appât.

Le jeûne est un exercice difficile pour les jeunes enfants. Occupe le avec des activités ludiques et intelligentes qui puissent le distraire. Certains compagnons (ra) du prophète (sws) donnaient des jouets à leurs enfants pour détourner leur attention lorsque la faim se faisait trop ressentir. Pourquoi ne pas lui organiser un programme spécial Ramadan ?

>>> À Lire : Le TOP 15 des activités à faire avec les enfants pendant le mois de Ramadan !

>>> D’ailleurs si tu as préparé un calendrier de Ramadan tu peux télécharger ici tes « 60 CARTES SPÉCIAL Ramadan » si ce n’est pas déjà fait !

Je ne savais pas que je devais jeûner !

Dans le cas ou l’enfant avait déjà atteint la puberté et qu’il était capable de jeûner mais qu’il ne l’a pas fait par ignorance, des savants disent qu’il n’y a pas de blâme sur lui. Car Allah ne retient pas le pêché par ignorance.

En revanche il est recommandé de rattraper les jours ratés et d’effectuer une expiation.

Dans le cas où la puberté ou le 15ème anniversaire surviennent en plein mois de Ramadan, le jeûne devient obligatoire à partir de ce moment la.

Et Allah est certes le plus Savant…

( Source 1 , Source 2 , Source 3 )

Partager l'article !
error
error

Cet article t'as plu ? Partage le à tes amis :)