pixel facebook J'ai utilisé une astuce que j'ai inventé et les enfants ont immédiatement coopéré ! - Muslim Parents Academy

J’ai utilisé une astuce que j’ai inventé et les enfants ont immédiatement coopéré !

Par Mika et Mina | Blog

Fév 24
enfant obéir

Comment vas-tu aujourd’hui ?

Dans cet article je vais te raconter comment j’ai obtenu facilement la coopération de mes enfants qui refusaient de réaliser une série d’actions avec une astuce hyper simple que j’ai moi même inventé !

Mais avant de te la refiler, je voulais juste te rappeler que nous avons créé un défi de 13 jours pour devenir un parent positif et nourrir l’iman de ton enfant.

En t’inscrivant, tu recevras gratuitement l’accès à un espace membre sécurisé dans lequel tu trouveras chaque jour une nouvelle vidéo, courte, rigolote ou touchante, et des ressources pdf utiles et originales.

Tu y découvriras des concepts et des outils en adéquation avec ta religion, et tu auras une action concrète à mettre directement en place avec ton enfant.

Inscription



Place à la technique du jour !

Mais au préalable je dois revenir sur une petite notion fondamentale pour que tu comprennes bien le principe.

Car en comprenant le principe, eh bien tu pourras toi aussi inventer des techniques qui te permettront d’obtenir la coopération de tes zigotos sans crier, sans menacer et sans stresser.

Et tu sais, depuis que je suis jeune mes parents m’ont toujours enseigné :

qu’il valait mieux apprendre à pêcher à quelqu’un que de lui donner du poisson !

ma mère ❤️️

Ce que tu dois donc savoir au préalable,

c’est que les jeunes enfants sont dans leur cerveau limbiqueleur cerveau émotionnel. Leur néo-cortex ou cerveau rationnel étant encore peu développé…

Alors ils vivent dans l’instant présent et pour eux la notion du temps, ou l’idée d’une chronologie …

…eh bien tout ça leur passe bien au dessus !

Je te replace rapidement dans le contexte.

La scène se passe au camping d’Argelès sur Mer, Le Roussillonais.

Pour la petite histoire nous sommes resté un mois et demi la bas, bloqués pour des raisons de santé, à attendre de pouvoir descendre au Maroc quand tout serait arrangé.

Une expérience de minimalisme magnifique, ou nous vivions quasi les pieds dans l’eau, dans un cadre magnifique, entourés d’écureuils et de petits hérissons.

Les enfants ont surkiffés !

Bref.

Je me trouvais donc avec mes deux fils Adam 5 ans et Yanis 3 ans.

L’un voulait
 faire pipi et retourner dans la tente pour jouer avec ses legos, et l’autre voulait aller se promener un peu.

Le genre de désaccord diplomatique qui pouvait déclencher une guerre nucléaire imminente !

J’ai donc essayé de trouver un axe de négociation, et leur ai proposé une solution qui pourrait convenir aux deux partis :

« Alors les enfants, voici ce que nous allons faire :

Nous allons commencer par aller aux toilettes
et après on fera une petite promenade d’accord ?
Et après la promenade eh bien nous rentrerons à la tente ,
ça marche ? 
»


Eh bien non, ça ne marche pas !


Chacun voulant faire prévaloir son envie et son avis,

les voilà en crise en train de s’opposer à une solution qui pouvait faire consensus …

Comment allais-je m’en sortir ?

Je me suis alors souvenu de tout ce que je t’ai expliqué plus haut sur leurs petits cerveaux en plein développement,

car le savoir n’est pas une arme s’il n’est pas mis en application.

Alors je décide de rester sur le même programme mais en le présentant différemment.

Et c’est là que se trouve TOUTE LA DIFFÉRENCE !

J’énumère alors chaque étape en ne prononçant que le mot à la manière d’une check-list :

« Bon les enfants, voilà ce qu’on va faire alors :

  • Pipi ,
  • Promenade,
  • Tente ! »


Et là comme par enchantement, leurs yeux se mirent à briller et les deux gamins se mirent à me cirer en cœur et avec enthousiasme :

« Ouaiiip ! D’accord !!! On y va ! »

J’avoue que j’ai pas trop compris sur le coup,

mais en réalité je pense que la présentation du programme leur est alors apparue comme un jeu dont les règles étaient beaucoup plus simples à retenir,

et surtout beaucoup plus fun à réaliser.

Nous sommes donc partis réaliser chacune des étapes de la « check-list », et après avoir validé chacune d’elle, il fallait ré-énumérer chaque étape restante !

J’ai donc nommé cette astuce :

« la technique de la check-list »



et je l’ai réutilisée plusieurs fois depuis, toujours avec succès al hamdulillah.

Voilà, n’hésite pas à me faire ton retour quand tu l’auras utilisé à ton tour.

Qu’Allah جل جلاله couvre ton foyer de Sa miséricorde incommensurable.

À bientôt pour de prochaines astuces !

Et n’oublie pas de partager pour que les autres en profitent.

C’est ça la solidarité.

Prends soin de toi.

Mika

Par contre, si ce n’est pas encore fait, ne rate pas cette pépite.

Ils sont plus de 4500 parents à y participer !

► Et ils ont vraiment kiffé, alors pourquoi pas toi ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Slider-page-daccueil.jpg.
Inscription
Partager l'article !
error

Cet article t'as plu ? Partage le à tes amis :)