pixel facebook Lettre ouverte à ce non-parent de bons conseils ... - Muslim Parents Academy

Lettre ouverte à ce non-parent de bons conseils …

Par Mika et Mina | Blog

Déc 28
Lettre ouverte à ce non-parent de bons conseils ...

Les parents qui ne font jamais d'erreurs avec leurs enfants sont ceux qui n'en ont pas ... (Mel Gibson) Cliquez pour tweeter

Voici en exclusivité, un petit poème dédié à tous ces « non parents » qui ont toujours la bonne réplique lorsqu’ils te voient galérer avec ton enfant et qu’eux, bien évidemment, savent mieux ce qu’il faut faire que toi !

Lettre ouverte à ce non parents de bons conseils :

« Tu ne sais pas,

Tu n’as pas senti la vie grandir ni se mouvoir en toi,

pendant plus ou moins neuf mois.

Tu n’as pas souffert des douleurs de l’enfantement,

ni de celles de la césarienne.

Tu ne t’es jamais arraché de ton lit en pleine nuit

ne serait-ce qu’une fois pour nourrir ton petit,

l’abreuver de ton sein, lui préparer un biberon, lui donner son boire,

lui changer sa couche, le rassurer après un effrayant cauchemar,

ou changer ses draps mouillés.

Tu n’as jamais nettoyé son vomi,

puis changer sa grenouillère pour la troisième fois

en l’espace d’une seule heure ou même d’une demie.

Tu ne te couches pas avec des enfants,

ne dors pas avec des enfants,

ne te lèves pas avec des enfants.

Tu ne vis pas avec des enfants.

Non, tu ne portes pas le soucis de subvenir à leurs besoins,

de leur apporter pitance et subsistance,

et cela peu importe le contexte et l’état de tes finances.

Non, tu ne revêts pas la responsabilité de leur apprendre la marche,

la propreté et le langage.

Tu n’as jamais veillé toute une nuitée

auprès d’un enfant malade,

ni séjourné à son chevet plusieurs jours d’affilés à l’hôpital.

Tu ne connais pas l’angoisse ni l’inquiétude de savoir si

la chaire de ta chaire allait recouvrer ses capacités physiques

ou craint pour elle qu’elle ne quitte

ce monde à cause d’un accident domestique.

Est-ce toi qui s’enquiert de sa réussite scolaire

plus que son père,

ou de son épanouissement plus que sa maman ?

Jamais un livre de Dolto tu n’as ouvert,

ni de Fillozat, Gueguen, Alvarez, Montessori, Mazlish ou Faber.

Ces noms ne te parlent pour dire vrai absolument pas,

tout comme la courbe de la taille d’ailleurs, ou encore celle du poids.

Que connais tu de son développement cérébral ?

de l’ocytocine, du cortisol, et du cortex-orbitofrontal ?

Tu dis: “Il fait des caprices, des comédies, il te teste et te manipule

arrête de le prendre dans les bras il va t’avoir à l’usure

tu lui cèdes tout, il est pourri gâté, t’en fais un enfant roi

Si c’était moi à ta place j’aurais fait-ci, j’aurais fait-ça

Tu voudrais qu’on les tienne comme s’ils étaient des animaux,

alors que pour des enfants ces comportements sont tout à fait normaux.

En vérité, ce sont ses pleurs que tu ne supportes pas,

la bienveillance et l’attention que tu n’as pas eu enfant qui te font dire ces choses là.

Mais tu sais quoi, je ne t’en veux pas,

car avant d’avoir des enfants j’aurais pu moi aussi penser de la même façon que toi.

Mais il faut quand même que je te dise une chose.

Cesse d’être comme ce commis qui veut apprendre à son chef comment le sel se dose…. »

 

Mika  – Muslim parents Academy

✅ N’hésite pas à partager et nous dire en commentaire ce que tu en penses …

Partager l'article !
error
error

Cet article t'as plu ? Partage le à tes amis :)