pixel facebook Le droit des parents sur l'enfant : l'erreur que les parents font ! - Muslim Parents Academy

Le droit des parents sur l’enfant : l’erreur que les parents font !

Par Mika et Mina | Blog

Juin 11
droit des parents sur l'enfant

Bienvenue sur Muslim Parents Academy ! C’est ta première visite chez nous ? Je t’invite à relever gratuitement le défi 13 jours. Rejoins les milliers d’autre participants. Des parents comme toi et moi qui chaque jour tentent de s’améliorer pour donner le meilleur à leurs enfants. 😊 Clique ici ou sur la photo juste en dessous pour t’inscrire rapidement😊

défi parentalité

Salam salam parent bien vaillant !

Je vais te partager une publication que j’ai récemment lu sur Facebook, et qui m’a interpellé,

car beaucoup de parents commettent une erreur de mauvaise interprétation,

et qui donne malheureusement trop souvent de tristes répercussions sur les méthodes éducatives qu’ils emploient par la suite.

Alors il me fallait impérativement réagir !

Je te laisse lire le post

Le droit des parent sur l’enfant

Le musulman est convaincu des droits des parents sur leur enfant. Ce dernier leur doit égards, obéissance et bonté. Non parce qu’ils lui ont donné le jour, ou en contrepartie des bienfaits reçus, mais parce que Dieu le Très Haut a prescrit de leur obéir et de les bien traiter. Il a rendu solidaire leur obéissance et son propre droit a être adoré seul et sans associé.

« […] Dieu a prescrit de leur obéir et de les bien traiter. »

Il dit:

Ton Seigneur a ordonné de n’adorer que Lui.
Il a prescrit d’être bon envers ses père et mère.
Soit que l’un d’eux ait atteint la vieillesse, ou que tous deux y soient parvenus, étant à ta charge,
garde-toi de marquer la moindre répulsion à leur égard ou de leur manquer de respect.
Parle-leur toujours affectueusement.
Fais preuve, à leur égard, d’humilité pour leur témoigner ta tendresse
et dis: Seigneur ! Aie pitié d’eux comme ils l’ont été pour moi, lorsqu’ils m’élevèrent tout petit.

(Coran, Sourate 17 – Le Voyage Nocturne, verset 23)

Il dit également :

Nous avons expressément recommandé à l’homme ses père et mère;
sa mère s’étant doublement exténuée,
le portant puis le mettant au monde;
Son sevrage n’ayant lieu qu’au bout de deux ans.
Sois reconnaissant, lui fut-il prescrit, autant envers Moi qu’envers tes père et mère. C’est vers Moi que vous serez ramenés.

(Coran, Sourate 31 – Luqman, verset 14)

Alors bien évidemment que ce qui est écrit est vrai.

Et effectivement le fait d’obéir aux parents tant que ceux-ci ne demandent pas de désobéir à Allah est fondamental.

Car le paradis se trouve notamment en partie sous leur pieds n’est-ce pas ?

D’après Jahima (qu’Allah l’agrée) : je me suis rendu vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) pour le consulter concernant le djihad.
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) m’a dit: « As-tu tes parents ? (*) » J’ai dit: Oui.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Accroche toi à eux car le paradis est sous leurs pieds »

Rapporté par Tabarani

Ceci étant dit,

Il aurait été à mon sens, plus juste d’écrire ceci :

« Le musulman est convaincu des droits de ses parents sur lui.« 

Plutôt que :

« Le musulman est convaincu des droits des parents sur leur enfant.« 

Car voici l’erreur que de nombreux parents musulmans font lorsqu’il s’agît d’interpréter ces versets :

Ces versets s’adressent plus au croyant en tant qu’enfant de ses parents qu’en tant que parent de ses enfants.

Je répète :

Ces versets s’adressent plus au croyant en tant qu’enfant de ses parents qu’en tant que parent de ses enfants.

L’être humain a cette tendance naturelle à chercher coupable autour de lui.

Et lorsque nous lisons le Coran, que nous écoutons un prêche ou entendons un rappel, il arrive souvent que nous cherchions qui sont les gens concernés autour de nous avant nous même,

alors que nous devrions toujours nous remettre nous même en question avant de vouloir remettre les autres en question.

Et lorsque nous lisons le Coran, c’est avant tout à nous même qu’Allah subhanahu wa ta’alaa s’adresse.

Et ici tout particulièrement.

Car en vérité …

Le respect et l’obéissance ne s’imposent pas, ils se gagnent !

Comment ?

Avec une bonne éducation léguée à nos enfants,

psycho-sociale, affective, spirituelle et religieuse,

tout autant qu’un bon comportement envers eux.

Voici ce qu’Ibn Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde) écrivait :

 » Celui qui omet d’apprendre à sa progéniture la conduite bénéfique et la laisse seule et démunie, l’aura lésée au plus haut point. La plupart des enfants ont hérité leur corruption de leurs pères, de leur négligence, et du peu de cas qu’ils font de l’enseignement de la religion et de la sunna.

Ces pères ont égaré leur progéniture dès l’enfance. Et les enfants n’ont été utiles ni à eux mêmes ni à leur pères au soir de leur vie.

Voici, à ce propos, comment un fils répondit à son père qui lui reprochait d’être désobéissant :

« Mon père, tu m’as désobéi quand j’étais petit, je te désobéis aujourd’hui que tu es âgé; tu m’as perdu à ma naissance, alors je te perds pendant ta vieillesse …» « 

‘Ajib !

Alors je t’invite à méditer une seconde sur une chose.

Qui est le plus en droit au Respect et à l’Obéissance sinon Allah ta’alaa ?

Lui même n’a rien imposé à ses créatures mais IL leur a plutôt laissé le libre arbitre.

 » Si Nous voulions, Nous apporterions à chaque âme sa guidée… « 

Sourate 32, verset 13

Je ne dis pas que tu dois laisser ton enfant agir en totale liberté alors qu’il est sous ta responsabilité et ne possède pas encore la maturité d’un adulte.

Mais je t’invite à réfléchir et te poser la question suivante:

Qu’est ce qui pousse les croyants sincères à se soumettre à leur Créateur ?

à être reconnaissants et lui témoigner respect et cette obéissance ?

Eh bien ce n’est autrement que par la Miséricorde dont IL les fait jouir à chaque instant.

Les croyants prennent conscience de Sa grandeur, de Sa bienveillance, de Ses bienfaits, de Sa sagesse, de Sa toute puissance,

et cela produit de l’amour en eux pour Lui, qui les pousse au respect et à Lui obéir.

Ce que le parent doit comprendre,

c’est qu’il doit plutôt se concentrer sur son bon comportement, sur l’amélioration de ses propres attributs, et sur ses responsabilités vis à vis d’Allah ta’ala.

Il doit se focaliser sur comment « mériter » ce respect et cette obéissance,

plutôt que sur comment il va « imposer » à ses enfants ce respect et cette obéissance.

Tout comme le prophète a’leyhi salat wa salam gagnait les cœurs par sa véracité, son exemplarité et son ihsan.

Et le parent musulman possède t-il un meilleur modèle que notre bien aimé prophète Muhammad salallahu a’leyhi wa salam ?

Car malheureusement, comprendre ces versets à l’envers pousse certain parents à agir ensuite aux antipodes du bon comportements avec leur enfants.

Et certains, qui ne sont malheureusement pas forcément des modèles de piété pour leur progéniture,

leur brandissent le Coran en leur réclamant le bénéfice de ces versets, s’autorisant châtiments corporels et/ou violence verbales pensant faire respecter la loi Divine.

Ils laissent alors des enfants souvent craintifs qui, soit se soumettent par dépit et enterrent leur personnalité, soit finissent par se rebeller pour exister, et leur menant la vie dure par la même occasion.

Tandis que le premier endroit ou l’enfant devrait se sentir en sécurité, c’est bien chez lui.

Le prophète salallahu a’leyhi wa salam n’a t-il pas dit :

 » le musulman est celui dont les musulmans sont en sécurité de sa main et de sa langue… »

Rapporté par Boukhari

Le stade de développement de l’enfant

Dire à un enfant de 3 ou 6 ans, en pleine crise, dont le cerveau reptilien a pris le dessus, qui tape, insulte, mord ou jette des objets au sol :

« Arrête, tu me dois le respect et l’obéissance car Allah le dit dans le Coran, et c’est mon droit sur toi …! » n’aura strictement aucun effet à part générer encore plus de frustration des deux côtés..

L’enfant de cet âge n’est pas en âge de comprendre intellectuellement le sens de ces paroles.

>>> A lire : Comment gérer sa propre colère face à un enfant ? Discipline positive et outils prophétiques

Les récentes études en neurosciences nous montrent qu’un enfant de cet âge ne contrôle pas ses émotions.

Son cerveau et en particulier son cortex-préfrontal destiné à la régulation des émotions, à la prise de recule, à l’analyse n’est pas encore assez mature !

Cet enfant a plutôt besoin de se sentir écouté et d’être accompagné avec sagesse.

Et le droit de l’enfant sur le parent …?

Avant de réclamer nos droits à nos enfants, assurons nous de leur donner les leurs.

Occupons nous de faire preuve de bienveillance et de fermeté,

de pas négliger leur éducation car c’est là un de leurs droits fondamentaux sur nous.

Et surtout, donnons leur de l’amour et de la douceur avant de vouloir être dur avec eux, car Allah ta’alaa dit :

«C’est par quelque miséricorde de la part de Dieu que tu (Muhammad) as été si doux envers eux ! Mais si tu étais rude, au coeur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon (de Dieu).»

Sourate al Imran, verset 159.

Et le prophète salallahu a’leyhi wa salam a dit :

« La douceur n’a jamais été présente dans une chose sans qu’elle ne l’ai embellie et la dureté n’a jamais été présente dans une chose sans qu’elle ne l’ai enlaidie et certes Allah est doux et aime la douceur »

Rapporté par Al Bazar.

Et Allah est le plus savant.

Qu’Allah nous réforme et nous guide sur la voie de la réussite.

Mika

Partage cet article car beaucoup de parents en ont besoin.

Et laisse un commentaire pour dire ce que tu en penses.

Les livres que je te conseille

Nourrir l’iman de l’enfant (Aïcha Utz)

Pour une enfance heureuse (Catherine Gueguen)

L’art d’être parent en Occident (Ekram et Mohamed Rida Beshir)

Pas encore inscrit au défi ?

Tu n’es pas encore inscrite au Défi parentalité ? Rejoins gratuitement les milliers de parents participants en cliquant ici, ou sur l’image juste en dessous 👇

défi parentalité

Invite tes ami(e)s à s’inscrire en leur envoyant ce lien : https://cutt.ly/cujwYi2

Partager l'article !
error

Cet article t'as plu ? Partage le à tes amis :)