pixel facebook Mon enfant n'arrête pas de renverser son verre - Muslim Parents Academy

Mon enfant n’arrête pas de renverser son verre

Par Mika et Mina | Blog

Avr 11
renverser son verre

Mais il fait exprès où quoi ?

« Mon enfant de 18 mois passe son temps à renverser son verre d’eau, j’en ai marre, on dirait qu’il fait exprès! »

Eh bien j’ai une bonne nouvelle pour toi ! Oui , il fait exprès ! 😂

Ça t’énerve n’est-ce pas ? Relativise ça prouve qu’il est en bonne santé 🙂

Eh oui, à cet âge l’enfant développe son intelligence dite « sensori-motrice« . Il ressent ce besoin de se livrer à des expériences psychomotrices. Et sisi, renverser son verre en est une.

Nos petits foufous sont en réalité de vrais petits scientifiques en herbe. Ils testent et reproduisent des actions parfois loufoques qu’on pourrait prendre pour des bêtises (à tort) jusqu’à en assimiler les conséquences et consolider leurs gestes et leurs mouvements.

Ces expériences ont donc des répercussions positives sur leur activité psychique et favorisent la construction de leur intelligence.

Et cela même si elles se font au détriment du bon ordre et de la propreté de nos maisons !

Tu conçois donc qu’à cet âge, ton enfant ne peux pas comprendre qu’en renversant son verre, l’eau se répandra partout, mouillera ses vêtements, le sol et les objets autour. Qu’il va falloir se changer et tout éponger. Et que cela est une perte de temps et d’énergie tant qu’il ne l’aura pas expérimenté un nombre suffisant de fois.

Tu peux maintenant te rassurer. Il n’est pas en train de te provoquer. D’ailleurs il ne sait même pas ce que ça veut dire! Et puis ce n’est pas encore la période.

 

Alors que dois-je faire ?

  • Tout d’abord prendre sur toi et faire preuve de bienveillance et de patience.
  • Deuxièmement, y voir une opportunité d’apprentissage pour l’enfant.
  • Troisièmement, prendre toutes les dispositions pour limiter la casse et les dégâts.

Après tout, qu’est ce qui est le plus important ? Notre petit confort ou le bien être et le bon développement de nos bambinos ?

 

1. Bienveillance et patience

La première chose à faire est de t’armer de patience !

C’est l’un des ingrédients indispensables lorsqu’on a des enfants. Mais je ne t’apprends rien à ce niveau là. Il va donc t’en falloir beaucoup afin de réagir avec calme et douceur. Le mieux est de ne pas reprendre l’enfant sur le ton de l’accusation. Il faut pointer la situation plutôt que l’enfant.

Tu ne comprends pas pourquoi ton p’tit bout fait exactement ce que tu viens de lui interdire. Et en plus, en te regardant dans les yeux.

Les jeunes enfants ne comprennent pas la négation. Tout comme ton cerveau d’ailleurs. Si je te dis de ne surtout pas t’imaginer sortir dans la rue en pyjama et en pantoufle avec une tasse de café à la main, eh bien je parie que tu es pile poile en train de visionner la scène. Alors qu’en est il pour ton enfant lorsque tu lui décris précisément ce qu’il ne doit pas faire ?

Selon Isabelle Filliozat dans son livre « J’ai tout essayé« , l’enfant exécute le geste car il utilise son intelligence sensori-motrice pour assimiler la consigne verbale. C’est une manière de se la redire avec son corps.

S’énerver contre lui risque de provoquer l’incompréhension et d’induire un sentiment de mauvaise estime de soi. Il est préférable de lui souligner qu’il a bien assimilé ce qu’il ne faut pas faire et de lui donner la consigne de ce qu’il doit faire à la place.

Exemple :

L’enfant vient de renverser son verre alors qu’on vient de lui dire qu’il ne faut pas le faire.

« Oui mon chéri, c’est exactement cela que je t’ai interdit de faire. Le verre sert à boire et doit être reposé debout sur la table. »

 

2. Opportunité d’apprendre

Ok, c’est vrai que c’est assez relou de devoir tout essuyer et nettoyer à chaque fois. Mais saisissons cette occasion pour en faire un instant pédagogique.

Tu peux lui demander de te montrer « comment on boit de l’eau« . L’enfant sera fier de montrer qu’il sait faire, et en même temps cela peut l’aider à intégrer la fonction principale du verre d’eau à table, en l’occurrence : Boire !

Sinon…

Une petite éponge, une petite bassine et un petit torchon à leur portée et apprenons leur à réparer les dégâts. Méthode Montessori oblige, montre lui d’abord comment on fait. Puis invite le à faire pareil en lui montrant où se trouve le matériel nécessaire. La contrainte de cette tâche peut l’encourager à faire plus attention. C’est de plus une belle manière de lui témoigner de la confiance que tu places en lui.

Au fait, c’est peut être le moment d’introduire les jeux de transvasement.

À table il est possible de lui mettre un deuxième verre et de l’inviter à transvaser d’un contenant à l’autre pour assouvir son envie de verser.

En dehors de table tu peux lui proposer de s’entraîner à verser ou transvaser divers contenu d’un contenant à l’autre, comme de l’eau, de la semoule, du sable, du riz, des glaçons, des noix, etc.

Tu peux également lui proposer de s’exercer à verser de l’eau dans des verres ou des tasses à l’aide d’un pichet ou d’une bouteille. Profites en lorsqu’il est dans le bain ou sous la douche en mettant des jouets ou du matériel adapté à cette activité.

Il est également ludique de lui faire arroser les plantes. Tu lui expliqueras ainsi que l’eau permet aux plantes de pousser et que tout comme la plante, l’eau doit aller dans son ventre pour qu’il puisse grandir comme elle.

Ces jeux vont lui permettre de travailler sa motricité fine et son habileté (coordination, précision, utilisation d’outils), l’autonomie (faire soi même, se servir seul) mais aussi sa capacité de concentration. Ils aident également à développer la pensée logique (résolution de problèmes, relation de cause à effet, etc…)

 

3. Limiter la casse

Alors pour limiter les dégâts plusieurs solutions s’offrent à toi :

  1. Faire manger ton enfant en maillot de bain 😁 ( je plaisante biensûr )
  2. Lui mettre un petit tablier imperméable ou un K-Way !
  3. Le faire manger sur un plateau
  4. Remplir son verre avec très peu d’eau
  5. Lui faire boire dans une tasse Munchkin, un verre à bec, une gourde ou bouteille « sport ». Bien que je préconise de faire boire l’enfant dans un vrai verre en verre pour l’habituer très tôt à boire « comme les grands ». De plus que je déconseille les contenants en plastique qui présente un risque de toxicité. (Pour en savoir plus sur les contenants en plastique).

 

Encore une fois l’éducation n’est pas une science exacte et chaque enfant est différent. De plus qu’il faut souvent être très patient et persévérant pour obtenir des résultats probants sur le plus ou moins long termes.

Alors keep calm and courageous et surtout reste Bien-Vaillant !

N’hésite pas à partager l’article s’il t’a plu et à le commenter pour nous faire part de ton expérience et nous faire profiter des astuces que tu utilises.

Partager l'article !
error

(2) Commentaires

Ajouter une réponse
error

Cet article t'as plu ? Partage le à tes amis :)